ACV - Analyse en Cycle de Vie - règles générales utilisées par COCON-BIM

Les ACV (Analyse en Cycle de Vie) consistent à évaluer les impacts environnementaux d’actions de nature très diverses réalisés durant une période donnée.

COCON-BIM permet de combiner des données d’ACV issues de normes et de pays différents.

Dans le domaine d’un bâtiment les ACV concernent essentiellement:

  • ses matériaux de construction du bâti (par opposition au mobilier)
  • ses équipements techniques (chaudière, réseau électrique, etc.)
  • les moyens déployés pour le construire / réhabiliter en phase de chantier
  • son usage (chauffage, raffraichisisment, éclairage, entretien, réhabiltation, etc.).
  • sa fin de vie (déconstruction, démolition, etc).

De manière connexe ont peut aussi y rattacher par exemple:

  • les déplacements générés par l’usage d’un bâtiment
  • les effets de la présence d’un bâtiment sur sa parcelle, etc.

Le périmètre et le niveau de détail de l’étude environnementale dépendent à la fois:

  • des hypothèses retenues:
    • durée de vie prescrite au bâtiment par exemple
    • nature et nombre de variantes examinées.
  • du niveau de détail de description du bâtiment:
    • liste et ordonnancement des matériaux,
    • équipements techniques.
  • du type et du niveau de détail des informations environnementales disponibles dans la base de donnée du logiciel.

Le logiciel COCON-BIM intègre la base de données "Mathieres" (MAtériaux, caractéristiques THermiques, Impacts Environnementaux et Sanitaires) qui contient la description :

    • de plus de 3000 matériaux de construction avec notammment des informations :
      • thermiques (conductivité thermique, chaleur spécifique, masse volumique,...)
      • environnementales via des indicateurs d’impact (énergie grise, émissions de GES, pollution de l’air et de l’eau, épuisement des ressources, consommation d’eau, etc...).
    • d’équipements techniques du bâtiment (ascenceurs, chaudières, pompes à chaleur, dispositifs d’éclairage de plomberie, etc.) ainsi que les impacts environnementaux liés :
      • à leur fabrication
      • à leur usage
      • à leur fin de vie
    • de moyens de chantiers (excavation, levage, etc.) et de transports (voiture, camions, train, bâteau, avion, hélicoptère..) ainsi que les impacts environnementaux associées à leur emploi.
  • se base sur des sources de données variées obtenues en :
    • France : 
      • FDES (Fiches de Déclaration environnementale de Produits) selon la norme NF P01-010, DEP) issues notamment de la base de données INIES
      • DEP (Déclarations environnemnentales de Produits) selon la norme EN 15804 
      • PEP (Profils Environementaux de Produits selon la norme EN 14040 issus notamment de la base de données PEP Ecopasseport.
    • Allemagne - Environmental Product Declarations (EPD) dont celles de la base de données OEKEBAU
    • Angleterre - Environmental Product Declarations (EPD)
    • Suisses dont celles de la base de données Kbob et de EcoInvent.

 

Combinaison de données d’ACV issues de normes et de pays différents.

A ce jour (en 2016) dans le domaine des matériaux et équipements du secteur du bâtiment, les données environnementales disponibles en France et en Europe sont encore hétérogènes. Il convient donc d’en valider le périmètre afin de disposer d’analyses robustes.

Sachant que la norme EN 15804 est désormais partagée par les pays Européens, c’est elle qui structure l’organisation des données dans COCON-BIM.

  • D’une manière générale, il est préférable d’utiliser autant que possible des données nationales car dans chaque pays:
    • les mix énergétiques varient.
    • les filières de réemploi / recyclage / valorisation des déchets en fin de vie y sont organisés de manière très diverses.
    • les méthodologies de réalisation d’ACV peuvent varier. Ainsi, par exmple si un scénario de fin de vie privilégie:
      • une mise en décharge:
        • les émissions de GES ont tendance à être minimisées (puisqu’il n’y a pas de combustion)
        • l’énergie primaire totale a tendance à être élevée (du fait notamment du comptage de l’énergie matière).
      • une valorisation énergétique:
        • les émissions de GES ont tendance à être maximisée (combustion).
        • l’énergie primaire totale a tendance à être faible (voire négative car il y a production d’énergie lors de la combustion).

Le tableau ci-dessous illustre cela de manière schématique pour des données venant de France et d’Allemagne.

Scénario généralement privilégié Pays Indicateur changement climatique Indicateurs énergétiques  
         
Mise en décharge France Parfois négatif Toujours positif  
Valorisation énergétique Allemagne Toujours positif Parfois négatif  

 

  • Lorsque des données de plusieurs pays sont utilisées, il est préférable de le préciser.
  • En phase de conception, il est:
    • généralement préférable d’utiliser des données de matériaux génériques du fait de l’incertitude des approvisonnemnet qui seront réalisés ultérieurement. La base de données contient donc des données :
      • collectives créées par des filières ou des syndicats professionels. Elles sont repérées par un nom avec le préfixe ##.
      • génériques élaborées à partir de produits de marques aux caractéristiques voisines. Elles sont repérées par un nom avec le préfixe #.
    • intéressant d’utiliser des données très spécifiques lorsque au contraire on maitrise parfaitement la filière d’approvisionnement.
  • En France, le principal écueil actuel réside dans la disponibilité simultanée de 3 types de documents (FDES, DEP, PEP) portant sur l’ACV de produits de construction.
  • Dans le reste de l’Europe en utilise des EPD (Environmental Product Declaration) dont une traduction trop rapide pourait faire croire qu’elles sont identiques aux DEP françaises. En règle générale il n’en est rien car les DEP françaises donnent des inforamations pour toutes les phases du cycle de vie alors qu’ailleurs en Europe, seules les phases de A1 à A3 et C1 à C4 sont généralement présentées par les fabricants.

Le tableau ci-dessous résume brièvement les principales différences entre les 4 types de documents qui viennent d’être cités.

Type de doc Norme Pays Cycle complet Détails pour certaines phases Détails pour chaque phase
           
FDES NF P 01-010 France Oui Non Non
DEP NF EN 15804 France Oui Oui Oui
EPD NF EN 15804 EU (hors France) Non Oui Non
PEP EN 14040 France Oui Oui Non

 

  • Les indicateurs d’impacts manipulés par COCON-BIM sont les suivants:
    • Gaz à effet de serre (GES)
    • Destruction de la couche d’ozone stratosphérique
    • Formation d’ozone photochimique
    • Energie primaire totale
    • Energie primaire renouvelable
    • Energie primaire non renouvelable
    • Energie primaire procédé
    • Energie primaire matière
    • Consommation d’eau
    • Déchets dangereux éliminés
    • Déchets non dangereux éliminés
    • Déchets radioactifs éliminés.
  • Les phases du cycle de vie gérés par COCON-BIM sont les suivants:
    • De manière globale (voir EN 15804)
      • Ensemble du cycle de vie (norme NF P 01-010 et selon le cas norme EN 15804))
      • Total disponible (simple somme des phases cochées et disponibles).
    • De manière semi détaillée selon la norme EN 15804 (voir figure)
      • A1-A3 : Etape de production
      • A4-A5 : Etape de construction
      • B1-B7 : Etape d’utilisation
      • C1-C4 : Etape de fin de vie
      • D : Bénéfices au delà des frontières du système
    • De manière très détaillée (norme EN 15804)
      • A1 : Approvisionnement en matières premières
      • A2 : Transport
      • A3 : Fabrication
  • A4 : Transport
  • A5 : Utilisation
  • B1 : Utilisation
  • B2 : maintenance
  • B3 : Réparation
  • B4 : Remplacement
  • B5 : Réhabilitation
  • B6 : Utilisation de l’énergie durant l’usage du bâtiment
  • B7 : Utilisation de l’eau durant l’usage du bâtiment
  • C1 : Démolition / déconstruction
  • C2 : Transport
  • C3 Transport des déchets
  • C4 : Elimination
      • D : Bénéfices au delà des frontières du système

 Etapes du cycle de vie selon norme EN 15804