COCON-BIM - Conseils de saisie d’une maquette numérique de bâtiment (BIM)

La saisie d’une maquette numérique de bâtiment (BIM) nécessite de respecter quelques principes de base afin de faciliter son utilisation et son échange entre logiciels et utilisateurs différents.

Afin de réaliser l’analyse en cycle de vie d’un bâtiment, COCON-BIM exploite la maquette numérique (BIM) exportée depuis un logiciel de dessin en 3D.

Les principales recommandations à respecter pour disposer de maquettes numériques facilement exploitables sont les suivantes :

  • Format :
    • le BIM est exporté au format IFC (version Ifc 2x3 ou Ifc 4).
    • Le fichier IFC est généré avec l’option « quantités de base » présente dans les paramètres d’export IFC. Cette option permet d’exporter sous une forme normalisée les quantités déductibles de la forme des objets (volume des murs, surface des pièces,…).
    • De nombreux logiciels exportent au format IFC ainsi par exemple :
      • Archicad :
        • Menu "Fichier" => "Enregistrer sous...". => "Format IFC"
        • Sélectionner ou paramétrer un traducteur qui exporte les quantités de base (IfcBaseQuantities) = > "COBie 2" par exemple.
      • Revit :
        • Menu "Fichier" => "Exporter" => "Format IFC"
        • Sélectionner ou paramétrer des options qui contiennent les quantités de base (IfcBaseQuantities) = > "GSA Concept Design" par exemple.
      • VectorWorks
        • Menu "Fichier" => "Exporter" => "Format IFC"
        • Sélectionner "Version 2X3"
        • Sélection un modèle d’export => "Cobie" ou "IES VE"
      • Cadworks
        • Menu "Fichier" => "Exporter" => "Format IFC".
        • Attention, Cadworks ne permet pas à ce jour d’exporter les quantités de base (Ifc BaseQuantities) dans le fichier IFC. Il est possible d’ajouter les informations manquantes via un autre logiciel comme SimpleBim (menu "Run tools => Calculate Basic Quantities").
      • Sketchup version PRO uniquement
        • Menu "Fichier" => Exporter" => "Format IFC"
        • Attention, Sketchup PRO ne permet pas à ce jour d’exporter les quantités de base (Ifc BaseQuantities) dans le fichier IFC. Il est possible d’ajouter les informations manquantes via un autre logiciel comme SimpleBim (menu "Run tools => Calculate Basic Quantities").
  • Organisation de la maquette numérique (BIM).
    • Créer un fichier par bâtiment organisé selon une hiérarchie Projet > Site > Bâtiment > Niveau > Espace.
    • Dans le cas où le bâtiment est complexe il est utile de créer un fichier par étage.
    • Les éléments qui composent le bâtiment doivent être modélisés par les objets qui les décrivent le mieux. Par exemple, si la structure comprend des poteaux, ils seront décrits comme des objets de la classe des poteaux (IfcColumn). Il est donc recommandé d’utiliser les outils dédiés proposés par les logiciels avec lesquels on produit la maquette numérique (outil « mur », outil « dalle » pour créer des dalles ou des planchers, outil « toiture » …).
    • Les niveaux correspondent aux différentes altimétries des faces supérieures des planchers du bâtiment peuvent être nommés selon la codification suivante :
      • RDC
        • 00 dans le cas le plus courant
        • 0B et 0H s’il convient de différentier le RDC bas et le RDC haut
      • Etages intermédiaires : 01, 02, etc.
      • Sous-sols
        • S si le bâtiment n’en comprend qu’un seul
        • S1, S2,… s’il faut en différentier plusieurs
      • Mezzanines
        • M si le bâtiment n’en comprend qu’une
        • M1, M2, ... s’il faut en différencier plusieurs
      • Vides sanitaires
        • V si le bâtiment n’en comporte qu’un seul
        • V1, V2,… s’il faut en différencier plusieurs
      • Niveau supérieur TO qui correspond pour :
        • une toiture terrasse à la face supérieure du plancher haut
        • pour les autres types de toiture, à la face supérieure du plancher supportant l’espace réservé aux combles
  •  Conseils de saisie et contenu du fichier IFC

Dans le cas, où le contenu des parois composites (formées de plusieurs couches de matériaux) est renseigné dans la 3D, cette information est ré-utilisé par COCON-BIM afin de faciliter la saisie des parois lors de l’analyse environnementale.

Le tableau ci-dessous rappelle les principales recommandations à appliquer pour disposer de maquettes numériques clairement organisées et facilement exploitables.

Elément constructif
Objet IFC utilisable  Recommandation de saisie
Murs extérieurs

IfcWall

IfcWallStandardCase

Décomposés en autant d’éléments que de niveaux. 
Murs rideaux IfcCurtainWall
Murs de refends, cloisons IfcWall ou IfcWallStandardCase
Dalles, planchers IfcSlab Les planchers sont prolongés jusqu’au nu extérieur des murs, quel que soit le principe constructif et la nature de la liaison entre murs et planchers
Toitures IfcRoof  
Fenêtres extérieures et intérieures IfcWindow  
Portes et portes fenêtres extérieures et intérieures IfcDoor  
Poteaux IfcColumn  
Poutres IfcBeam  
Escaliers IfcStair  
Pièces et espaces IfcSpace  Toules les pièces et espaces qu’ils soient clos ou non, couverts ou non.